Ventes aux enchères art

Vente de prestige Paris

vente paris Cézanne

Vente de prestige du 12 juin 2013

Petit historique de l’exceptionnelle collection que nous avons le privilège de présenter : tout commence par Monsieur Joseph Bernheim, marchand de couleurs à Besançon au début du 19 ème siècle. Ses premiers tableaux sont les œuvres de peintres qu’il fournissait en matériel. Reprenant sa succession, son fils Alexandre, au milieu du 19 ème, croisa de nombreux peintres dont Courbet, Corot familier de la région du Doubs, puis devint ami avec Delacroix. Courbet l’encourage en 1863 à ouvrir une galerie, au 8 de la rue Laffitte, à Paris. Il sera un des premiers à exposer les impressionnistes. A partir de 1901, les deux fils d’Alexandre : Josse et Gaston, se joignent à cette galerie. Ils organisent la première exposition ‘Van Gogh’ à Paris. Dans cette galerie sera négociée l’Origine du Monde par Courbet. En 1906, les deux frères ouvrent une galerie au 25 boulevard de la Madeleine et seront les marchands principalement de Bonnard, Vuillard, Cézanne, Dufy, Roussel et Vallotton … c’est en 1925 que la galerie déménage avenue Matignon, à l’angle du Faubourg Saint Honoré, et y demeure à ce jour. Au nom de toute l’étude, nous tenons à remercier la famille de ces illustres marchands d’art, de la confiance qu’elle nous témoigne.

 

Paul CÉZANNE (1839-1906)

Pots de fleurs sur la terrasse de l’atelier des Lauves - circa 1902/1906

Aquarelle et mine de plomb sur papier

60 x 47.5 cm

Présenté par Mr Noé Willer à Drouot, Paris le 12 juin 2013.

Ventes des tableaux du peintre russe Georges Annenkoff

ventes des taleaux du peintre Georges Annenkoff

317 200€ frais compris Georges Annenkoff (1889 - 1974) Poissons rouges, 1928, huile sur toile, 74 x 60 cm

Présenté comme la vedette de cette vacation cannoise le peintre Georges Annenkoff tenait toutes ses promesses. Annoncées autour de 250 000 €, ces cinq œuvres, provenant de la succession de l’avocat André Paz, triplaient largement leurs estimations ; bataillées ferme entre la salle et plusieurs lignes de téléphone, elles atteignaient 859 000 € frais compris. Né à Petropavlovsk-sur-Kamtchatka, Georges Annenkoff étudie à Saint-Pétersbourg. Juste avant la Première Guerre mondiale, il séjourne en France où il fréquente les ateliers de Maurice Denis et de Félix Vallotton. De retour en Russie, Annenkoff se rapproche des peintres d’avant-garde, tel le groupe d’artistes de l’Union de la jeunesse. A l’image de Rembrandt, notre peintre scrute souvent son visage comme sur une sculpture le représentant affublé d’un monocle. Espéré 30 000 €, l’Autoportrait façonné en bronze de Vasuani, numéroté 4/8, était disputé jusqu’à 97 000 €. Peintre futuro-cubiste, Georges Annenkoff compose des tableaux aux formes géométriques imbriquées, tel L’Atelier peint vers 1925 ; annoncé autour de 50 000 €, celui-ci quadruplait à 210 000€ les estimations, Plus figurative, l’effigie émouvante d’un Breton à la pipe portraituré lors d’un séjour à Roscoff était emportée 180 000 €, au sextuple des estimations, Quant à notre toile prenant pour sujet de curieux Poissons rouges, elle pulvérisait les estimations, avancées autour de 18 000€. Après une vive lutte d’enchères entre divers amateurs et le commerce international, elle était décrochée au final par un collectionneur monégasque.

Cannes, dimanche 2 mai

Cannes Enchères SVV. M. Willer

Vente de prestige SAMEDI 16 AVRIL 2011 à Cannes :

Peintres Russes Non-conformistes - Collection Particulière

Vente de prestige  SAMEDI 16 AVRIL 2011 à Cannes :  Peintres Russes Non-conformistes - Collection Particulière

Catalogue en ligne consultable sur le site de l’étude Cannes Enchères :

www.cannes-encheres.com

Dans ce catalogue se trouvent rassemblés parmi les plus éminents artistes non-conformistes : A. BRUSSILOVSKY - M.CHEMIAKIN - O. KANDAUROV - A. KHARITONOV - A. KOSOLAPOV - E. KROPIVNITSKY - L. KROPIVNITSKY - J. LAMBA - K. MALEVITCH & V. MAÏAKOVSKI - L. MASTERKOVA - V. NEMUKHIN - D. PLAVINSKY - O. RABIN - V. SHAPIRO - B. SVECHNIKOV - P. ULAS - N. VETCHTOMOV - A. ZLOTNIK - A. ZVEREV. Leurs œuvres constituent une collection exceptionnelle par la rareté et la qualité, assemblée au cœur même des années troubles. Les connaisseurs ne s’y tromperont pas : il s’agit de la collection russe la plus importante jamais proposée aux enchères.